Les derniers livres inspirants


Commerce en ligne, les innovations en matière de sécurisation des paiements

PDF Imprimer Envoyer

Le commerce en ligne se développe fortement depuis plusieurs années avec des taux de croissance à deux chiffres. Les dernières estimations du volume d’affaires réalisées en ligne s’élèvent, en France, à 30 milliards d’euros en 2010. L’une des questions centrales pour l’industrie et pour les internautes est la question de la sécurité des paiements en ligne. Il est donc intéressant de faire le point sur le niveau de sécurité actuel sur les sites de e-commerce, en analysant les risques ainsi que les dernières innovations.


Les différents sondages d’opinion faits sur le sujet montrent que les français estiment toujours qu’il est dangereux de transmettre ses informations de carte bancaire en ligne. Ainsi, l’étude réalisée par Francoscopie en 2010, indique qu’ils sont 97% à penser que les sites de commerce en ligne ne sont pas sécurisés à 100%. Cette étude révèle également que 42% des français affirment payer régulièrement en ligne. On constate donc que même si les français doutent de la sécurisation des sites marchands en ligne, ils sont tout de même une grande partie, convaincus par les bénéfices consommateurs offerts par ce canal de distribution, à prendre le risque.


Il convient de préciser que les sites de e-commerce utilisent un protocole crypté de sécurité pour toutes les informations de paiement. Il s’agit du protocole TSL (Transport Layer Security) ou SSL (Secure Sockets Layer) qui est utilisé lorsque l’on se trouve sur une page https://.... Or en septembre 2011, une équipe de chercheurs a affirmé avoir trouvé une brèche dans ce protocole et conçu un programme capable de collecter l’ensemble des informations cryptées transmises. On peut donc imaginer que les sociétés de sécurité spécialisées sur les problématiques de paiement en ligne sécurisé ont encore de beaux jours devant elles. Il est possible, que dans un futur proche, ce protocole doive être repensé et que les sites de commerce en ligne soient contraints d’augmenter leur niveau de sécurité pour atteindre un niveau comparable à celui des sites des établissements bancaires que l’on qualifiera de « protection VIP ».

Cependant, les différents experts se rejoignent pour dire que la plupart des problèmes ne concernent pas les transactions faites en ligne mais plutôt des informations données par des internautes trop crédules qui tombent dans le piège du phishing (hameçonnage), en communiquant leurs informations bancaires à la suite d’un email frauduleux ou encore en visitant un faux site bancaire, ou encore à cause de malware ou de spyware présent sur leur ordinateur, transmettant à des tiers des données sensibles.

La plupart des sites de commerce en ligne font d’importants efforts en matière de sécurité des paiements en ligne car il s’agit d’une question vitale pour leur activité. Les sites réalisent ainsi des audits de sûreté de leurs interfaces de paiement et travaillent en collaboration avec les banques sur des audits de sécurité pour garantir à leurs clients un niveau maximal de sécurité même si le risque zéro n’existe pas.

Dans le secteur de la sécurité des moyens de paiement en ligne, l’innovation est permanente : les développeurs des systèmes colmatent en permanence des brèches ouvertes par des cyber-pirates tout en préparant des innovations de rupture leur permettant de prendre une longueur d’avance sur les criminels.

 

Articles connexes