Les derniers livres inspirants


Impact d'Internet sur le secteur de la Musique

PDF Imprimer Envoyer

C’est un des principaux marchés actuels du commerce électronique.

Le nombre de références qui peuvent être réunies dans un même endroit physique est limité à quelques centaines, voire quelques milliers alors que la demande porte sur des dizaines milliers de références. Une boutique comme celle de CD Now (http://www.cdnow.com) ou Music Boulevard (http://www.musicboulevard.com) offre en permanence un choix très important de plusieurs dizaines de milliers de références.

En dehors des périodes de lancement et des artistes très connus, le turn-over des CD est relativement bas, ce qui contraint les points de distribution à financer des stocks relativement coûteux. Grâce à des échanges de données informatisées (EDI), les sites de vente en ligne de CD musicaux peuvent offrir un large choix sans être obligés d’avoir aucun stock : la demande transite par le site de distribution qui interroge à son tour les stocks de la maison d’édition. Dans le cas où le site qui distribue les produits maintient un stock physique, la possibilité qu’il a de vendre sur un territoire géographique très large lui permet d’optimiser la gestion des stocks en augmentant le turn-over d’un produit.

Le nombre de maisons d’édition musicale est très élevé mais les plus petites d’entre elles ont d’énormes difficultés à développer leur réseau de distribution notamment à l’international. Internet leur permet de toucher des mélomanes à travers le monde entier. Internet va aussi permettre de redistribuer les cartes dans l’industrie car il déstabilise les modèles économiques en place. La possibilité de télécharger des morceaux musicaux va permettre aux petits labels réactifs de devenir plus visibles : en créant des espaces communautaires autour de ses artistes sur leur site ou en s’intégrant dans d’autres communautés musicales, elles pourront toucher et fidéliser plus facilement leurs clients.

Par ailleurs, le format MP3 (qui permet aux mélomanes de copier des CD et de les transmettre à travers le réseau) menace gravement le système des droits de propriétés artistiques actuel. La législation devra probablement être réformée en profondeur et les maisons d’édition qui sauront anticiper cette évolution seront aux meilleures places pour tirer parti de ces bouleversements.


Les principaux acteurs actuels et à venir

Les agrégateurs comme CD NOW qui distribueront des dizaines de milliers de références.       
Les agents intelligents qui compareront l’offre des agrégateurs et les avis des mélomanes.
Les grands labels qui vont créer des communautés.
Les communautés indépendantes créées autour de courants musicaux.       
Les artistes qui distribueront leur musique sur leur site avec leur propre structure.

Les services innovants

Les systèmes de téléchargement à distance de musique pour écoute ponctuelle ou pour gravage sur CD.        
Les sites culturels : de nombreux sites de type communautaires qui se sont lancés autour de mouvements culturels, notamment musicaux, grâce à l’audience qu’ils drainent.          
Les sites de type communautaires : fans-clubs, sites thématiques/courants musicaux...
Les sites d’auto-édition qui permettront à des milliers d’artistes amateurs de publier leurs œuvres.

 

 

Articles connexes