Les derniers livres inspirants


Robots : Les comparison shoppers

PDF Imprimer Envoyer

Dans le chapitre sur les agents intelligents, nous avons intégré le concept d’assistants d’achat dans la famille des ouvreurs car ils sont appelés à devenir (lorsqu’ils offriront l’intégralité des fonctionnalités décrites plus tôt dans ce guide), les assistants permanents et indispensables de vos connexions à Internet. Ils seront donc de véritables ouvreurs. Pour le moment cependant, l’écrasante majorité des assistants intelligents est très limitée dans les services rendus et ne peut prétendre sérieusement à être des ouvreurs. C’est pour cette raison que les systèmes de Comparison Shopping sont classés parmi les fournisseurs d’offre secondaire.

Leur concept étant créateur de valeur pour le client, ils viennent de plus en plus fréquemment jouer les entremetteurs entre les librairies comme le client à la recherche du prix le plus bas et les distributeurs comme Books On Line, Barnes & Nobles ou Amazon. C’est ce qui permet à la société qui gère Deal Pilot de prélever entre 7% et 8% du montant des achats effectués par son intermédiaire auprès des libraires. Les modèles économiques de ces systèmes de comparison shopping méritent une attention particulière car le système de commissionnement présentent des effets pervers à plusieurs niveaux. D’une part, comme cela l’a déjà été évoqué au début de cet ouvrage, les comparison shoppers risquent d’être confronté à un dilemme cornélien : certains distributeurs vont les commissionner davantage que d’autres, ce qui risque d’influencer leur recommandation et altérer leur objectivité qui est pourtant au centre de la valeur ajoutée qu’ils apportent. Peut-être l’agent oubliera-t-il d’interroger le catalogue d’une librairie en ligne très bon marché parce que cette dernière aura choisi de ne pas lui verser de commissions. Pour ma part, je pense qu’un compromis sera réalisé : le service basique que rend Deal Pilot est de trouver un livre au meilleur prix sur Internet. Or, l’expérience prouve qu’il n’est pas nécessaire pour Deal Pilot d’interroger toutes les librairies d’Internet pour obtenir le prix le moins cher. Il lui suffit d’interroger quelques dizaines de librairies pour accomplir l’essentiel de sa mission (trouver le meilleur prix). D’ailleurs, la notion de meilleur prix est elle-même sujette à caution s’il l’on s’intéresse à la valeur perçue par l’utilisateur. Trouver une librairie qui propose un livre trois dollars moins cher que les autres est un véritable service. Cela fait la différence et justifie l’existence de Deal Pilot.

Une liste de sites de comparaison de prix figure dans la partie de ce guide dédiée aux agents intelligents.

 

Articles connexes