Les derniers livres inspirants


Quelques exemples d'assistants d'achat

PDF Imprimer Envoyer

Voici quelques exemples d’assistants que l’on a déjà utilisés sur Internet. On notera qu’ils ne font que préfigurer ce que seront d’ici quelques années les agents. Pour le moment, leurs interfaces sont encore relativement peu conviviales et, s’ils permettent effectivement de gagner du temps, ils manquent encore terriblement d’intelligence.

Bargain Finder

Ce système, développé par Arthur Andersen, fut longtemps le plus connu en dépit de ses limites. A partir d'un album et du nom de l'interprète, Bargain Finder se proposait de consulter différents disquaires en ligne et de comparer les prix. Malheureusement, plusieurs sites bloquèrent régulièrement l'accès à cet agent, car aucun accord préalable n’avait été conclu avec les boutiques. Il rencontre également des échecs inexpliqués même sur les titres les plus connus.

The Movie Critic

C'est un site –http://www.moviecritic.com– qui demande à ses utilisateurs de donner leur avis sur 12 films qu'ils ont vus puis qui agglomère les réponses de chacun. Par la suite, grâce à cette base de données et à un système avancé de comparaison, The Movie Critic va être à même de conseiller les cinéphiles sur des films qu'ils n'ont pas encore vus, en se basant sur les réponses de personnes qui ont apparemment les mêmes goûts. Le modèle économique sur lequel s'appuie la société qui développe The Movie Critic est intéressant puisqu'il est gratuit pour les utilisateurs mais qu'il est possible, pour un portail, une communauté thématique ou un site d’e-commerce, de proposer The Movie Critic en tant que service à valeur ajoutée pour ses visiteurs.

Shopfido

C’est un des agents les plus anciens et il fait figure de « papy agent » –http://www.shop-fido.com–. Si je le signale, c’est plus pour son sens de l’humour que pour son efficacité. Ayant vu des encarts publicitaires pour des boutiques d’épicerie fine lorsque j’ai testé le système, j’ai tenté de lui demander de trouver un site qui vende des hamburgers. Fido est fièrement revenu vers moi en me signalant qu’il avait trouvé 22 articles correspondant à ma requête. Les 22 articles en question étaient en réalité des CD de musique Classique de l’orchestre philharmonique de Hamburg (Hamburger est un adjectif qui désigne en Allemand ce qui est relatif à la ville de Hamburg et figure vraisemblablement sur nombre de pochettes de disques). « Good Doggie ! » comme le clame le site :-)

My simon

Cet agent –http://www.mysimon.com– mérite un coup de projecteur. Son concept n’est plus novateur en soi (il a pour mission essentielle de comparer des prix), mais la technologie qu’il utilise lui permet de simuler la navigation humaine lorsqu’il visite un nouveau site et de l’intégrer ainsi beaucoup plus facilement dans sa base de comparaison que les autres robots de la même catégorie. C’est probablement ce qui explique qu’il soit à même de comparer les prix dans un nombre de magasins beaucoup plus élevé que ses confrères. Par ailleurs, il a été le premier agent à s’appuyer sur un business plan ambitieux. Accessible sur de très nombreux sites, il a très vite attiser les convoitises de nombreuses sociétés.

Click the button

Cet agent développé par Perpetual Data va encore plus loin. Il s’agit d’un logiciel à télécharger et à installer sur son ordinateur. Ensuite, lorsque vous visitez un site marchand, n’importe lequel, il vous suffit de cliquer sur le bouton droit de votre souris pour comparer à tout moment le prix d’un article quel que soit le site où vous vous trouvez.

Pricegrabber

Cet agent se distingue des autres parce qu’il intègre la globalité du prix d’un produit : le prix du produit lui-même, les frais d’expédition mais aussi les taxes douanières, ce qui s’avère très utile en cas de commande à partir d’un pays étranger (cela permet d’éviter les mauvaises surprises dont ont été victimes tout ceux qui ont commandé à l’étranger).

 

 

Articles connexes