Les derniers livres inspirants


Analyse du concept communautaire

PDF Imprimer Envoyer

On se pose à un moment donné une question : les concepts de portail et de communauté sont proches : qu’est-ce qui distingue les deux approches ? En réalité, ce sont les finalités autant que les modalités qui font diverger les deux modèles. La communauté est une forme de relation beaucoup plus impliquante que le portail et nécessite de ce fait une approche plus fine. En s’appuyant sur les différentes formes de communautés de la vie réelle, on peut dégager trois grandes caractéristiques qui séparent nettement les communautés des portails :

-        Les participants à la communauté doivent avoir des centres d’intérêts partagés clairement identifiés, exemple : habiter la même zone géographique, exercer un même métier, avoir le même hobby, avoir les mêmes axes de réflexion….

-        Culture et identité communes : d’une façon générale, il est indispensable d’avoir un minimum de référentiels socio-culturels proches (l’Atelier de la Compagnie Bancaire est fréquenté par des passionnés de nouvelles technologies mais ces derniers sont en grande majorité cadres et décideurs et non des adolescents de banlieue).

-        Langage et codes communs : les membres de communauté doivent pouvoir parler un langage commun, ce qui suppose au minimum de parler la même langue mais aussi des façons d’échanger proches.

 

Articles connexes