Les derniers livres inspirants


Accéleration : gérer l'urgence sur le long terme

PDF Imprimer Envoyer

Les temps de réaction dans le cyberespace sont très courts : quelques semaines suffisent pour qu’un logiciel soit diffusé à des milliers d’exemplaires.

Les professionnels de l’Internet clament que le temps ne passe pas à la même vitesse sur Internet que dans le monde physique et qu’une année Internet est équivalente à deux mois dans la réalité. La densité des événements qui animent cette industrie, la rapidité avec laquelle les alliances se font et se défont, le nombre de nouveaux services qui sont proposés chaque jour tendent à leur donner raison. On peut lier la rapidité de succession de l’actualité économique sur Internet à l’immaturité du commerce électronique.

C’est en partie exact.

Mais si l’on tient compte du fait qu’une majorité d’entreprises n’a pas encore réellement investi dans Internet, qu’elles ne travaillent pas encore au rythme d’Internet mais qu’elles y viendront dans les années à venir, que l’activité d’une petite entreprise peut bouleverser en quelques mois l’équilibre de son secteur d’activité et avoir des répercussions dans le monde entier, que des systèmes logiciels de veille vont permettre de mener des activités de veille mondiale en temps réel, que des systèmes automatiseront en partie les réactions aux mouvements de la concurrence, il y a fort à parier que tout un chacun devra réagir de façon beaucoup plus rapide.

Cette accélération de l’environnement s’inscrit d’ailleurs dans un mouvement général de l’économie mondiale.

 

Articles connexes