Les derniers livres inspirants


Des papillons surgissant de nulle part : Redistribution des cartes sur Internet

PDF Imprimer Envoyer

Et les entreprises normales ?

Votre esprit scientifique, soucieux de rendre compte de la diversité des espèces qui peuplent Internet, a nécessairement remarqué que parmi les sujets étudiés dans le cadre du chapitre précédent, pas une seule grande enseigne du monde physique ne figure, alors que ces dernières sont, elles aussi, largement présentes sur Internet au travers des sites institutionnels ou des boutiques.

Serait-ce une négligence de ma part ? Ou peut-être un manque de temps ? Ou bien encore un simple manque de connaissances ?

Pour le comprendre, il faut se replacer dans l’optique initiale de l’étude : le but de l’observation était de mettre en évidence quelques exemples caractéristiques de la nouvelle économie qui émerge. Or, les exemples de grandes entreprises qui réussissent sur Internet sont en fait assez peu nombreux, et il est très difficile de distinguer la part du succès lié à l’héritage de l’activité centrale de la société (notoriété, assise financière..) et celle qui est due à la pertinence de sa stratégie Internet.

Mais surtout, très peu de grandes entreprises parviennent à tirer leur épingle du jeu sur Internet. Il est possible de trouver quelques exceptions ici et là, mais d’une façon générale, les grandes entreprises sont relativement peu visibles sur Internet. Trop peu visibles compte tenu des budgets qu’elles ont investis.

Est-ce simplement une question de retard, les grandes entreprises ayant moins rapidement compris le potentiel commercial d’Internet ? Est-ce parce que, jusqu'à présent, leurs budgets Internet ne représentaient en France que l’équivalent de quelques voitures de fonction ? Est-ce parce qu’elles jugent qu’Internet n’est pas encore suffisamment mûr pour le marché de masse qu’elles attendent ? Ce sont des explications faciles de cabinets de conseil reconnus mais totalement dépassés et qui ne voient pas d’où vient le danger.

Malheureusement, la question est autrement plus épineuse : ce sont les modèles économiques sur lesquels reposent les entreprises qui sont en cause. Quasiment toutes les success stories d’Internet sont des entreprises virtuelles, nées avec et pour l’économie digitale. Elles possèdent les atouts pour y réussir : maîtrise de la valeur ajoutée en environnement virtuel, réactivité, agilité. Un mot peut résumer tout cela : l’agiligence.

 

Articles connexes