Les derniers livres inspirants


Microsoftus leveragus logicielis (1)

PDF Imprimer Envoyer

Microsoftus leveragus logicielis

Famille : Editeur de logiciel de navigation, éditeur de serveur web marchand,

développeur d’agents intelligents, fournisseur d’accès Internet, agrégateur…

URL : http://www.microsoft.com, http://www.msn.com, http://www.hotmail.com,

http://www.expedia.com, http://www.carpoint.com…

 

Le papillon sait prendre des virages à 180°

En 1994, alors que le grand public commence à se connecter en masse à Internet aux Etats-Unis et que le reste du monde commence à se connecter au réseau Microsoft, convaincu de longue date du développement des réseaux informatiques (ou autoroutes de l’information), défend coûte que coûte son réseau propriétaire. La nouvelle version de son système d’exploitation, Windows 95 propose d’origine un kit de connexion à son Microsoft Network (MSN). Cet avantage doit lui permettre de rattraper et de doubler les réseaux concurrents America On Line (AOL), Compuserve, Prodigy, Eworld (Apple) ou encore Calvacom pour la France. Cette année-là, tout le monde pense que les réseaux privés seront ceux qui contrôleront la société de l’information. Microsoft aussi qui ne jure que par le Microsoft Network, infiniment plus structuré et plus facile d’accès qu’Internet. Mais les utilisateurs ne sont pas du tout d’accord et très rapidement, Microsoft doit réorienter totalement sa stratégie s’il ne veut pas passer à côté de la révolution Internet. Bill Gates sait que sa société peut perdre sa position de leader en l’espace de quelques années. Il se souvient que dix ans auparavant, IBM n’a pas senti venir le vent de la micro-informatique en s’accrochant à ses gros systèmes et qu’il en paie encore le prix aujourd’hui. Mais Microsoft s’est organisé pour réagir et comme les clients veulent de l’Internet, Bill Gates lance en décembre 1995 le nouveau mot d’ordre : on abandonne le tout propriétaire. Tous les produits devront désormais intégrer Internet : mise à jour en ligne, création de nouvelles fonctionnalités Internet comme la gestion de comptes bancaires en ligne pour Money, le logiciel de finances personnelles, développement d’un logiciel de navigation qui deviendra bientôt aussi performant que son concurrent Netscape Navigator, transformation de MSN en un service en ligne orienté autour d’Internet .

Mais Microsoft, qui veut être omniprésent sur les autoroutes de l’information, se lance dans une politique d’acquisition : rachat de WebTV –http://www.webtv.com–, le système d’accès Internet par la télévision, Hotmail –http://www.hotmail.com–, le service leader de l’e-mail gratuit, Firefly –http://www.firefly.com–, pour ses agents intelligents, prise de participation dans des cablo-opérateurs (qui se lancent en 1995 dans l’accès à haut débit à Internet).

Le contenu est également un des éléments fondamental de la stratégie Internet. MSN Start est le site portail qui fédère les autres éléments : Expedia, spécialisé dans la vente de produits touristiques, Carpoint, pour vendre des automobiles, Webbuilder (communauté de développeurs informatiques). Les guides régionaux dénotent du souci de Microsoft pour la proximité.

Enfin, Microsoft adopte une politique de globalisation technologique : développement de logiciels de navigation, de standards d’échange comme OFX pour le monde de la finance, de serveurs de sites web (MS site server) pour les intranets ou le commerce électronique, de nouvelles technologies propriétaires comme ActiveX rigoureusement incompatible avec Netscape, intégration d’un browser à Windows 98, Teledesic –http://www.teledesic.com– (accès à Internet par un réseau de satellite à orbite basse), Windows CE (système d’exploitation allégé pour les ordinateurs de poche) .

Dans le doute, Microsoft a investi son trésor de guerre tout azimut et contrôle désormais une partie significative de l’accès, du contenu, de la technologie et de l’infrastructure matérielle d’Internet. Il peut donc aborder le commerce électronique à tous les niveaux : au travers de ses propres boutiques en ligne, au travers de la technologie qui permet à toutes les entreprises de les créer, en s’adressant directement aux abonnés qui se connectent via leur PC de bureau, leur portable, par la télévision ou par leur ordinateur de poche.

 

Articles connexes