Les derniers livres inspirants


La promotion

PDF Imprimer Envoyer

Une campagne de promotion, elle aussi hybride, est nécessaire et doit être organisée de façon à toucher, non seulement le monde Internet qui reste une cible de choix, mais aussi le “ vrai ” monde, le monde analogique dans lequel résident encore mes futurs clients qui, s’ils sont fascinés par les perspectives du monde digital, n’en restent pas moins classiques dans leurs modes d’acquisition de la connaissance. En clair, les chers cadres supérieurs et autres décideurs qui vont acheter mon ouvrage et commander les précieuses prestations de conseil de Creating Value For the Millennium, lisent encore les journaux et il est nécessaire que mon plan de promotion intègre des actions à destination de ces supports.

Malheureusement, je n’ai pas les moyens de m’offrir les services d’attachés de presse dans chacun des pays dans lesquels je désire publier mon ouvrage (Allemagne, Australie, Belgique, Canada, Espagne, Etats-Unis, France, Grande Bretagne, Italie, Suisse). Par ailleurs, je risque de perdre du temps à identifier l’interlocuteur qui me permettra de toucher les prescripteurs Internet.

Je décide donc de collecter pour chacun des grands pays que je vise en priorité, des listes d’adresses e-mails de journalistes en ligne ou hors ligne. Il me suffit pour cela de localiser des articles traitant de commerce électronique dans chacun des espaces linguistiques qui m’intéressent grâce à un moteur de recherche et de sélectionner deux types de journalistes : ceux qui publient en ligne et ceux qui publient hors ligne.

Afin de convaincre les journalistes de se connecter, je leur promets un exemplaire gratuit, je leur offre des éléments pour provoquer un article (nouvelle économie, jeune entrepreneur européen, innovation dans le lancement du guide…) et je leur propose de réaliser une cyberinterview : sur mon site web, une interview audio en Real Audio est disponible, ainsi que quelques photos pour créer un sentiment de proximité et une liste de questions standard avec leurs réponses, et bien entendu, la possibilité de me joindre par
e-mail, par ICQ (logiciel de dialogue en temps réel) ou par téléphone.

En outre, j’utilise un logiciel qui recherche les pages qui traitent de commerce électronique sur le web et extrait les adresses e-mails des auteurs de ces pages. Je conçois ensuite une opération de marketing direct en respectant les us et coutumes d’Internet (la fameuse Netiquette).


Parmi les cibles qui rentrent dans cette catégorie, on peut citer les universités spécialisées dans le management et les écoles de commerce, les sites thématiques spécialisés dans le commerce électronique, les sociétés de conseils Internet, les prestataires techniques et les éditeurs de logiciels spécialisés.

 

Articles connexes