Les derniers livres inspirants


Les outils du marketing viral linéaire : Bouche-a-oreille

PDF Imprimer Envoyer

Tous les sites possédant un contenu original ou riche et des services gratuits à forte valeur ajoutée s’appuient sur le bouche-à-oreille sans qu’une démarche active n’ait été nécessairement entamée. Les newsletters populaires, les services du type calcul des impôts, les outils de recherche font très souvent l’objet de recommandation. Le moteur de recherche Google est rapidement devenu très populaire grâce à sa rapidité et à sa simplicité. Ce sont ces deux caractéristiques qui ont déclenché le bouche à oreille à un moment où les homepages des portails à la notoriété déjà bien assise, étaient devenues complexes et lourdes à charger. Un des exemples les plus connus de site qui a profité du bouche-à-oreille est celui du film «Blairwitch project». Contrairement aux sites classiques des studios de cinéma qui présentent de façon très commerciale leur film (design très professionnel, fiche sur les acteurs, photos, bandes annonces et économiseurs d’écran à télécharger), blairwitch.com se présentait, dans sa première version, comme un site qui présentait une sorte de reportage étrange relatant une histoire réelle au cours de laquelle plusieurs personnes auraient disparu. Lors de la sortie du film en Australie, la production recruta dix étudiants à qui l’on demanda de coller des affiches rappelant celles des personnes recherchées et contenant l’adresse du site web. Plusieurs centaines de milliers de visiteurs se connectèrent au site web. Le budget promotion s’était seulement élevé à 3000 dollars australien.

 

Articles connexes