Les derniers livres inspirants


Affiliation : Contrôler la fraude

PDF Imprimer Envoyer

Les gestionnaires de programmes d’affiliation qui acceptent des webmasters particuliers au sein de leur réseau d’affiliés doivent être particulièrement vigilant pour contrôler la fraude. La plus fréquente consiste en une fraude au clic. L’affilié, dont le trafic ne permet pas d’espérer plus de quelques clics par jour à renvoyer vers le site de l’affilieur, peut décider d’aider le destin en cliquant lui-même sur ses liens d’affiliation. En général, il se fatigue au bout de quelques temps car il s’aperçoit que le temps qu’il passe à cliquer serait mieux employé à développer son trafic. Dans certains cas, l’affilié possède quelques compétences en matière de développement et il écrit un programme qui va simuler des clics à intervalles réguliers. Les programmes d’affiliation gérés à partir de script PERL bon marché ou développé en interne, ne détectent pas ce type de fraude. Seules les solutions les plus solides du marché savent les repérer. Si un tel programme fonctionne à partir d’un serveur web, il se connecte toujours avec la même adresse IP : il suffit donc d’effectuer des contrôles réguliers sur les adresses IP qui se connectent le plus pour éliminer la quasi-totalité des tricheurs. Mais il existe des fraudeurs plus discrets. Certains par exemple, gèrent des sites pirates et y insèrent de faux liens. Imaginez un lien appétissant comme « Cliquez ici pour télécharger gratuitement la dernière version de Microsoft Office », vous cliquez et vous vous retrouvez sur Montoutou.com ! Vous venez de faire gagner 2F à l’affilié qui n’a jamais eu à sa disposition de version piratée de Microsoft Office. La même pratique est usitée sur certains sites mais je ne préciserai pas ce que l’on vous propose de télécharger…

Les programmes d’affiliation au profil ne sont pas à l’abri de la fraude. 24pm, l’entreprise que nous avons lancée avec Guillaume Gélis, Fabrice Deblock, Gildas Duchesne et Kristell Lozac’hmeur autour de l’affiliation, a détecté une méthode de fraude utilisée par certains affiliés aux Etats-Unis. Cette technique de fraude comprend quatre étapes :

-       L'affilié A capte un visiteur et lui promet une prime (un logiciel, un film ou un autre fichier).

-       Pour obtenir sa prime, le visiteur doit basculer sur un site affilieur B et remplir un formulaire.

-       Sur la page qui accuse réception du formulaire, le visiteur relève deux mots.

-       Il doit communiquer ces deux mots (qu'il utilise comme login et mot de passe) pour pouvoir obtenir la prime auprès du site A.

Voici un exemple concret : j'ai récemment mené quelques investigations sur le phénomène Napster, le fameux logiciel qui permet aux " mélomanes " de s'échanger des fichiers MP3 piratés ou non. En poussant plus loin mes investigations, j'ai téléchargé un logiciel qui permet de réaliser des échanges de films : Caracho. Comme pour Napster, lorsque vous activez votre logiciel, vous pouvez télécharger des films sur l'ensemble des ordinateurs des utilisateurs connectés en même temps que vous. Pour obtenir des autorisations de téléchargement sur les ordinateurs de ces utilisateurs, un login et un mot de passe sont nécessaires. Pour les obtenir, vous devez, la plupart du temps, vous connecter sur un site web qui vous oblige à ouvrir un compte sur un site affilieur : abonnement à une mailing-list X ou utilisation d'un service de stockage de fichier.

 

 

Dès que vous avez ouvert votre compte, vous découvrez le login et le mot de passe indispensables ("troisième et cinquième mot" sur la page de confirmation de l'abonnement par exemple). Vous vous reconnectez alors, via le logiciel Caracho, sur l'ordinateur de l'utilisateur qui vous a promis la version DivX du dernier hit du box office américain. Une fois sur deux, le login et le mot de passe ne fonctionnent pas mais vous avez quand même permis de gagner $1 ou $2 à l'affilié indélicat. Si vous y parvenez et que vous désirez tout de même télécharger un autre film le lendemain, vous devez ouvrir un nouveau compte sur le site affilieur (l'affilié indélicat vous conseillera même d'utiliser des comptes e-mail et identités alternatives afin de pouvoir ouvrir un nouveau compte tous les jours sur le même service). Certains affiliés de freedrive.com parviennent ainsi à gérer plusieurs centaines de dollars tous les mois sans renvoyer un seul véritable utilisateur à leur affilieur.
 

Articles connexes