Les derniers livres inspirants


Détecter les menaces extérieures

PDF Imprimer Envoyer

Dans le domaine de l’informatique et des nouvelles technologies en général, les marchés sont souvent mondiaux par nature. La plupart des entreprises qui ont réussi à devenir leader dans leur spécialité ont choisi de commencer par les Etats-Unis et ce, même si les fondateurs et les capitaux étaient européens.          
Pourquoi ?

Les Etats-Unis sont le premier marché mondial pour les nouvelles technologies : les besoins y sont plus précoces que partout ailleurs, l’innovation et le changement font partie intégrante de la société américaine et le pouvoir d’achat y est très important. Ainsi, en choisissant le marché américain pour lancer un produit, une entreprise se donne un maximum de chances pour que sa technologie soit acceptée, pour développer rapidement ses ventes et faire jouer ensuite des économies d’échelle qui lui permettront de développer ses ventes à l’international.

Une start-up française peut faire le choix de commencer par vendre son produit sur le marché français. Mais son potentiel de croissance à court terme est limité par la taille du marché français et les atavismes inhérents à la société française. Par conséquent, cette société court le danger que des concurrents américains se développent plus rapidement (le marché américain étant plus important et plus rapide à se développer) et qu’ils finissent par attaquer le marché français en ayant atteint une taille qui les mettra en position de force.

Cette stratégie du développement initial sur le territoire français peut toutefois s’avérer payante lorsque les marchés nationaux sont cloisonnés (pour des raisons législatives, culturelles, politiques…). Mais, dans le cas d’Internet, les cloisons disparaissent largement et laissent sans protection les entreprises européennes qui attendent que leur marché intérieur se développe pour se lancer dans l’aventure du commerce électronique, ignorant les dangers qui les guettent.

 

Articles connexes