Les derniers livres inspirants


Exemple d'alliance

PDF Imprimer Envoyer

La banque d’investissement française CPR –http://www.cpr.fr– (dans laquelle le Crédit Agricole possède une participation de 29,4 %) a été une des premières banques à se lancer dans le courtage en ligne et désirait donc conserver à terme, une part significative du marché français du courtage en ligne, mais elle ne disposait ni d’une avance technologique, ni d’un savoir-faire marketing, ni probablement d’une surface financière suffisante pour satisfaire ces ambitions. Etrade –http://www.etrade.com–, leader américain du courtage en ligne, voulait s’implanter en France mais ne connaissait pas le marché français. CPR et Etrade ont donc décidé de créer début 1999 CPR-Etrade
–http://www.etrade.fr/ qui, en bénéficiant des forces des deux partenaires, se donne les moyens de devenir le numéro un français du secteur en l’an 2001. CPR était alors détenu à 66% par CPR et à 34% par Etrade et bénéficiait de la licence d'exploitation d'Etrade pour 20 ans. Pendant cette période, cette filiale devait reverser 10% de ses bénéfices à la maison mère Etrade aux Etats-Unis. Mais un an et demi plus tard, les accords ont été renégociés. Peu après le rachat de CPR par le Crédit Lyonnais Indosuez, CPR a racheté les parts que détenait Etrade, récupérant ainsi le contrôle à 100% de sa filiale. On voit donc qu'une alliance, si elle est correctement préparée, peut parfaitement évoluer, si les circonstances l'exigent.

 

Articles connexes