Les derniers livres inspirants


L'organisation : Acquisition de savoirs (1)

PDF Imprimer Envoyer

Dans le cadre de CVFM, Guillaume Gélis a recensé au sein de l’annuaire Atout Formation
–http://www.atout-formation.com–, toutes les ressources pour se former à Internet (livres, sites web, formations supérieures, formation continue, stage, etc…). Dans le domaine de l’e-business, domaine où le contenu des formations a souvent un an de décalage avec l’actualité, il est nécessaire d’adopter une approche très active pour étoffer son savoir. Voici un éventail des solutions qui existent :


www.atout-formation.com : des centaines de sites pour se former à Internet

La formation continue : les séminaires de formation se multiplient autour du commerce électronique. Ils peuvent être courts (deux ou trois jours pour l’EFE –http://www.efe.fr– ou Sciences Po Formation Continue –http://www.sciencespo.fr/spf/–) ou longs (six mois pour l’IFOCOP). Attention toutefois, à vérifier que les intervenants sont des praticiens et qu’ils ont au moins deux ans d’expérience dans la communication sur Internet. De nombreuses entreprises ont, en effet, une attitude opportuniste et s’improvisent spécialistes en commerce électronique. Essayez d’assister à des formations animées conjointement par des techniciens et des webmarketers. Si vous le souhaitez, Creating Value For The Millenium peut également organiser des séminaires au sein de votre entreprise.

Les troisièmes cycles : des formations de cadres supérieurs sont en train de voir le jour. Le Pôle Universitaire Léonard de Vinci –http://www.devinci.fr– à Paris organise d’ailleurs depuis septembre 1998, une formation de 150 heures au marketing interactif et au commerce électronique. L’université de Lille a mis en place peu après le DESS MICE
–http://www-trigone.univ-lille1.fr/dess-mice– (Marketing Interactif et Commerce Electronique).

Les formations interactives : Creating Value For the Millennium lancera d’ici fin 2001, une série de cours d’autoformation en ligne au marketing interactif et au commerce électronique : –http://www.cvfm.com–.

Les prestataires spécialisés : le prestataire Internet que vous avez sélectionné pour sa double compétence Réseaux/Commercial peut vous aider gratuitement à obtenir certains renseignements de façon ponctuelle.

Presse : La presse spécialisée sur Internet est particulièrement abondante. Elle est en général plus factuelle qu’analytique et permet, par définition, de se tenir au courant de l’actualité. Attention, car elle peut se laisser piéger par les technologies en vogue (comme le push). Les revues professionnelles adoptent bien souvent une position généralement plus mesurée :    
Journal du Net –http://www.journaldunet.com–  
France.Internet.com –http://france.internet.com–           
Ebusiness –http://www.ebusiness-europe.com–,            
01net (Newbiz et Internet Professionnel) –http://www.01net.fr–  
Sam Magazine –http://www.sam-mag.com–      
La lettre de l’Atelier –http://www.atelier.fr–       
La lettre du Netmarketing –http://www.lettredumarketing.com–  
Tout sur la com –http://www.toutsurlacom.com–           
Stratégie online –http://www.strategies-online.com–      
Zdnet –http://www.zdnet.fr–

Dans certaines branches, la presse magazine professionnelle (non Internet) publie des dossiers intéressants plus ciblés (notamment “ Industrie et techniques ” ou “ l’Usine Nouvelle –http://www.usinenouvelle.com–).

La presse anglosaxone possède même des titres dédiés à l’Internet Economie, l’e-business et le webmarketing :   
Business 2.0 –http://www.business2.com– (disponible en français dans le courant de l’année 2001)          
The Industry Standard –http://www.thestandard.com–   
RedHerring –http://www.redherring.com–         
Emarketer –http://www.emarketer.com–           
F@stCompany –http://www.fastcompany.com–  
Clicz –http://www .clicz.com–   
Internet News –http://www.internetnews.com–  
Adage –http://www.adage.com–           
Cnet –http://www.cnet.com–    
Zdnet –http://www.zdnet.com– 
Techweb –http://www.techweb.com/–  
Find Articles –http://www.findarticles.com–

Internet : une requête sur l’expression “ commerce électronique ” et les thèmes associés sur le moteur de recherche Hotbot –http://www.hotbot.com– renvoie à plusieurs dizaines de milliers de documents. Vous y trouverez de nombreux mémoires, thèses, rapports divers ou articles sur le sujet. Mais vous ne devez pas vous limiter aux publications francophones et, au contraire, élargir votre champ d’investigation aux sites américains. Pour vous y aider, CVFM Search, l’annuaire du commerce électronique, recense plus de 2000 liens sur le sujet répartis dans le monde entier (http://www.cvfm.com/search).

Benchmarking : une autre façon de s’informer sur les nouveautés consiste à surveiller étroitement les sites de référence en France et surtout à l’étranger, en particulier ceux de vos concurrents pour suivre leur évolution et les nouveaux services qui sont proposés.


Missions à l’étranger : des associations professionnelles de plus en plus nombreuses (comme le CAPA dans l’assurance ou l’Atelier de la Compagnie Bancaire
–http://www.atelier.fr–), emmènent des groupes de décideurs français aux Etats-Unis pour les sensibiliser et les former aux nouvelles technologies de l’information.

Participer à des cercles de réflexions professionnels : les mêmes associations professionnelles mènent des réflexions en France autour des nouvelles technologies et organisent de plus en plus fréquemment des réunions.

Cercles physiques : l’Echangeur –http://www.echangeur.fr–, l’Atelier de la Compagnie Bancaire, associations et syndicats professionnels…

Cercle virtuels : Planète Commerce (http://www.planete-commerce.com) propose des listes de discussion qui accueillent plusieurs milliers de professionnels du commerce électronique.

 

Articles connexes