Les derniers livres inspirants


1er niveau d'intégration de l'entreprise a Internet : Présence

PDF Imprimer Envoyer

Présence =>  Contenu =>  Interactivité  =>  Intelligence => Agiligence

Investissement

Faible

Financier

(10KF/PME à 300KF/grandes entreprises)

Technique

Basique

Humain

Minimum

Services impliqués

Communication

Contenu du site

Pages descriptives

Technologies utilisées

Html statique

Composantes du site

Présentation de la société et de ses services

Intégration au réseau

Nulle

Objectif

Test

ROI (Return On Investment)

Nul

Niveau de risque

Nul

Mots clés

Vitrine, plaquette, homepage

EDI

non

Surnom amical pour ce type de site : le caprice du président.


La plupart des sociétés qui arrivent sur Internet sans aucune idée de la stratégie qu’elles vont adopter, développent généralement un site vitrine, transposition presque à l’identique de leur documentation papier.

Il a le mérite d’exister mais surtout d’amener l’entreprise à se familiariser avec Internet et à se poser des questions sur le potentiel de ce média. Il s’accompagne aussi très souvent de la connexion de l’entreprise à Internet.

C’est une première forme de présence sur Internet qu’il ne faut envisager que lorsque la culture de l’entreprise est complètement hermétique à Internet ou lorsque aucun budget n’a pu être négocié.

Ce type de site ne coûte rien mais ne rapporte évidemment rien (il arrive même qu’il desserve l’image de l’entreprise : dans certains cas, il vaut mieux ne pas être présent sur Internet plutôt que de présenter un tel site).

Aucune statistique de consultation n’est généralement demandée.

Analogie : pour reprendre un exemple que chacun connaît, un parallèle sera fait avec le développement de Yahoo : 1994 : Naissance de Yahoo avec quelques dizaines de pages.

 

www.gecalsthom.com : en 1996, de nombreuses grandes entreprises
ont lancé des sites de présence

 

Articles connexes