Les derniers livres inspirants


5 conseils pour intégrer les réseaux sociaux

PDF Imprimer Envoyer

Si vous êtes directeur de communication ou de ressources humaines, travailleur indépendant ou un professionnel qui doit coordonner des équipes de travail collaboratif, l'absence de référence pouvant servir de guide, vous a sûrement plongé dans l'incertitude à maintes reprises. Le terrain d'opération est vierge et nous avançons souvent avec la seule méthode essais-erreurs.
Cependant, à partir de ces premières expériences, nous possédons déjà une base de connaissances préalable sur la façon d'aborder avec réussite l'intégration des réseaux sociaux concernant la gestion de la communication interne. Un ensemble d'approches qui vont certainement s'accroître et se développer au fil du temps.

A continuation, nous analyserons les 5 clés essentielles pour intégrer efficacement les réseaux sociaux :

1. Partir d'une vision globale du concept de communication interne

  • Ne pas se laisser aveugler par la technologique en oubliant la nature instrumentale des réseaux sociaux
  • Lorsque vous démarrez un projet, enlacez-le au préalable avec toutes les autres actions
  • Ne pas tomber dans l'erreur d'initier des communications sur un réseau donné sans aucune coordination sociale, numérique ou physique avec le reste de l'organisation


2. Créer une communauté

Les réseaux sociaux ne sont pas, en dépit de ce que beaucoup croient et pratiquent, un support d'information ou un canal de diffusion, mais ce sont fondamentalement des espaces favorisant l'interaction entre ses membres. Par conséquent, il est essentiel d'utiliser les médias sociaux pour :

  • Écouter, plus que parler
  • Établir un dialogue et un échange d'informations et d'opinions sincères et équilibrées, sans hiérarchie ni réserves


3. Décider de la plate-forme

La prolifération des réseaux sociaux et des outils servant à leur création dans des environnements privés ou protégés a entraîné une inflation de possibilités rendant les décisions plus difficiles.
Vous pouvez suivre deux voies de communication interne :
 

  • Profitez des avantages de l'utilisation de l'un des grands réseaux sociaux généralistes déjà consolidés (Facebook ou LinkedIn, par exemple). La plupart des utilisateurs étant familiarisés avec l'outil, ils pourront être rapidement actifs.
  • Créez votre propre réseau social. Cette option présente de plus grandes garanties au niveau de la sécurité et de la protection de la vie privée, tout en permettant d'établir des liens plus étroits avec un plus grand sentiment d'appartenance.


4. Établir clairement les règles du jeu

Indépendamment du fait que l'organisation maintienne un profil institutionnel dans certains réseaux sociaux publics ou bien qu'elle s'appuie exclusivement sur des réseaux privés, il est hautement souhaitable qu'elle soit dotée d'un code de conduite afin que le personnel sache exactement comment agir sur de telles plates-formes.

5. Exploiter les informations

Un des avantages évidents des médias numériques est la grande quantité d'informations qui peuvent être apportées presque automatiquement :
Les statistiques d'utilisation sont une grande source de compréhension pour connaître les intérêts et les préoccupations de l'audience interne. Essayez d'intégrer ces données dans votre gestion de communication interne et surtout profitez-en pour réactualiser vos stratégies et vos plans d'action.

Continuez à apprendre. Assumez qu'il ne peut y avoir aucune approche monolithique dans le temps et que toute expérience peut contribuer à enrichir vos connaissances et à redéfinir tout ou partie de vos approches initiales.

Par exemple, des sociétés du courtage en assurance comme As Du Grand Lyon (spécialisé en assurance crédit immobilier et assurance de prêt) ont tout intérêt à développer une communauté de consommateurs à l'aide des réseaux sociaux afin de développer l'attachement à leur marque ainsi qu'espérer bénéficier d'avis positifs des clients.

 

Articles connexes