Les derniers livres inspirants


Interview de Corine Cachard: l'innovation en Chine

PDF Imprimer Envoyer

La Chine est l'objet de fantasme et souvent prisonnière de clichés vu de la vieille Europe. Entre sa croissance à deux chiffres, la pauvreté extrême des campagnes et sa capacité à envoyer des taikonautes dans l'espace, la Chine déroute tout occidental normalement constitué. Florine Cachard, une spécialiste de la Chine décode l'empire du Milieu version 2010, avec un regard lucide.

La Chine est encore considérée par de nombreuses entreprises comme un atelier de copie à l'instar de l'image que le Japon avait dans les années 1960. Qu'en est-il vraiment ?

FC

La contrefaçon est certes un problème que l'on ne peut sous estimer, le contrefacteur pouvant d'ailleurs parfois être fort talentueux. Mais il ne faut pas pour autant sous estimer la capacité d'innovation de la Chine. Celle ci démontre chaque jour qu'elle corrige cette image que l'Occident lui a forgé, en investissant dans la recherche et en déposant un nombre croissant de brevets chaque année.

Le système éducatif chinois produit des dizaines de milliers d'ingénieurs tous les ans. Sont-ils formés pour réaliser des innovations de rupture ou améliorer des produits ou process existants ?

FC

Le système éducatif chinois est allé  bien au delà de la mise en place d'un enseignement des techniques existantes; l'accent est désormais mis sur l'aboutissement de recherches, vers de nouvelles technologies innovantes, et c'est sur de telles innovations que se nourrit la croissance chinoise. L'implantation de l'école Centrale en Chine, dans cet esprit d'autonomie de pensée, en est un exemple parmi d'autres.

Quelles sont les industries dans lesquelles la Chine excellent en terme d'innovation ?

FC

Il n'y a pas de limite ni de sectarisation en la matière. Les séminaires d'échange  entre scientifiques, chercheurs, prix Nobel,  autour de multiples thèmes organisés durant l'Exposition Universelle prouvent cette volonté des nations participantes d'innover dans toutes les industries de demain en intégrant les préoccupations du développement durable comme objectif prioritaire.

Airbus et Boeing ont du accepter de transférer une partie de leur savoir faire pour décrocher des contrats avec des compagnies chinoises ces dernières années ? Quand le géant de l'aéronautique chinois commencera-t-il à les concurrencer sur leurs marchés traditionnels ?

FC

Le transfert de savoir faire est nécessaire lorsqu'il s'agit de s'implanter de façon durable dans un pays. La main d'oeuvre doit également être formée.L'aéronautique chinoise a évoluée rapidement, et est en passe de combler les retards qui ont pu exister avec ses partenaires occidentaux.

La Chine gagnera-t-elle la course aux étoiles entreprise avec les Etats Unis ?

FC

Pourquoi pas ? Pourquoi voudriez vous qu'il y ait un monopole en la matière ?

Les entreprises chinoises ont-elles créé de nouveaux marchés dans le domaine de l'électronique grand public ?

FC

L'électronique, comme d'autres secteurs de l'industrie évolue et reprend sa propre part de marché. Ceci n'est d'ailleurs que l'amorce d'un long processus.

La Chine innove-t-elle sur le plan du marketing ?

Innover par rapport à quoi ? La Chine est son propre marché cible en la matière, et en tant que tel vous ne pouvez comparer un marketing national aux méthodes pratiquées en Europe ou aux Etats Unis. L'innovation relève davantage de la différence culturelle que d'une volonté de différentiation.

Interviews

Propos recueillis par Raphaël Richard